Sélectionner une page

C’est bientôt les fêtes de fin d’année et après avoir traversé une année chaotique, où notre santé a été mis à l’épreuve, notre mode de travail a été modifié voire pour certain, tout simplement supprimé et notre culture des libertés a été décapité, nous devons plus que jamais rester actif et solidaire pour attaquer l’année 2021. Nous, nous ne sommes ni muselés, ni résignés.

 

Ni muselés. Notre mouvement politique est représenté dans beaucoup d’hémicycles au sein du Haut-Rhin : au Conseil Municipal de Mulhouse et Kembs, au Conseil régional du Grand Est et au Parlement européen de Strasbourg, quand les fonctionnaires Bruxellois veulent bien que l’on y siège. Tous les élus du Rassemblement National ont à cœur de vous représenter et de vous défendre afin de faire respecter la démocratie et permettre un travail d’opposition qui constitue un contre-pouvoir. Cela permet aussi d’éviter que la Majorité, une fois parvenue au pouvoir, n’ait la tentation de mener une politique portant atteinte aux droits et libertés. Quand la Majorité vocifère et insulte c’est que nous avons tapé dans le mille. A la Région, je pense à l’Affaire Merabet, à l’argent dépensé dans les péniches Grand Est, à Jean Rottner qui n’ose pas nommer ce mal qui a massacré Samuel Paty et les croyants de Nice, l’islamisme. Vous remarquerez aussi cette capacité impressionnante qu’ils ont à théatraliser l’offense supposée ! C’est vrai que nous, nous préférons aller au théâtre plutôt que de jouer les pièces !

 

Ni résignés. L’opposition incarne aussi la possibilité d’une alternance politique et permet de renouveler le personnel politique lorsque la Majorité perd le pouvoir.  L’année 2021 sera une année électorale décisive pour notre département alsacien et notre trop grande région avec des élections départementales et régionales qui devront se tenir en mars sinon en juin 2021. Une ancienne génération d’élus pourra alors trouver une place dans l’opposition, mais qu’ils ne s’inquiètent pas, nous, nous les traiterons avec respect et bienséances républicaines.

 

Pour l’heure, profitons de ce temps entre confinement-déconfinement- reconfinement “Macronesque” pour être avec les nôtres, partager avec ceux que l’on aime, aider ceux qui ont besoin de nous, notamment en leur transmettant notre flamme bleue blanc rouge. Notre flamme de l’espérance pour une France apaisée et une Alsace éternelle.

 

Virginie Joron

Député européen Rassemblement National – Groupe Identité & Démocratie

Présidente du Groupe Rassemblement National du Grand Est

Conseillère Régionale du Haut-Rhin

Déléguée départementale de la fédération du Haut-Rhin